Notion de Construction > Assainissement

Assainissement

Les maisons Quartier  Durable protègent la Terre

Dans le cas d’une construction non reliée à un réseau d’égout, il est nécessaire d’installer une

STATION D’EPURATION DES EAUX USEES

 Quartier Durable a retenu le système de Micro station de la société Eloy Water

Dans les régions desservies par un réseau d’adduction d’eau, chaque personne consomme entre 100 et 200 litres d’eau par jour. Après avoir été utilisée, l’eau contient des graisses, des savons et détergents, des matières en suspension et des matières dissoutes organiques ou minérales. Afin de protéger les rivières et nappes phréatiques dans lesquelles l’eau est puisée, il est indispensable de dépolluer cette eau avant de la rejeter dans l’environnement.

La Société Eloy Water conçoit des stations d’épuration qui permettent aux particuliers qui ne sont pas raccordés au réseau de collecte municipal de traiter eux-mêmes leurs eaux usées afin qu’elles ne représentent plus une menace pour l’environnement.

Ces stations d’épuration Oxyfix® incarnent une nouvelle génération de stations d’épuration compactes : leur installation est facile et leur entretien très économique. Elles sont silencieuses, inodores et leur impact visuel est négligeable. Elles permettent le traitement des eaux usées d’une maison unifamiliale sur une petite parcelle sans la moindre nuisance. Fiables et simples d’utilisation, leurs performances répondent aux normes environnementales les plus strictes. 

Les eaux usées domestiques qui affluent de la maison sont déversées dans l’Oxyfix par un tuyau de collecte. Elles subissent par la suite trois étapes de traitement en s’écoulant d’un compartiment à l’autre.

ETAPE 1 Dans ce compartiment, les eaux subissent un pré-traitement, les matières en suspension décantent dans la partie inférieure et sont partiellement assimilées par des bactéries anaérobies. Un «chapeau» solide (constitué principalement de cellulose et de graisse) se forme à la surface. Les influents sont conduits directement sous le chapeau grâce à un coude plongeant et ventilé.

Les bactéries anaérobies digèrent les matières organiques et liquéfient les matières solides en produisant des gaz tels que le dioxyde de carbone, le méthane ou encore le sulfure d’hydrogène. Le système d’aération haute permet l’évacuation des gaz et ainsi d’éviter toute nuisance olfactive.

ETAPE 2  Après leur passage dans le décanteur primaire, les eaux usées pré-traitées traversent le réacteur biologique par un phénomène de gravité. Ce compartiment est garni d’un support bactérien de type Oxybee®. Les bactéries s’y accrochent pour former une fine couche et ainsi dégrader la matière organique.

L’Oxybee® est un support bactérien conçu dans un matériau léger et résistant en plastique recyclé ayant la forme d’un nid d’abeilles. Sa superficie élevée (200m2/ m3) permet un développement optimum du bio-film sans risque de colmatage avec 90% de vide. De plus, ces supports sont inaltérables et ne doivent jamais être remplacés.

L’air insufflé à travers ce support, par l’intermédiaire d’un suppresseur d’air et de diffuseurs de fines bulles, va stimuler le développement de bactéries aérobies. Plus efficaces que les bactéries anaérobies pour le traitement des eaux usées domestiques, les bactéries aérobies vont également nitrifier l’ammonium (nitrification).

ETAPE 3 Le troisième compartiment est utilisé pour séparer les matières en suspension résiduaires des eaux usées traitées biologiquement.

Ces boues secondaires vont décanter de façon statique et se concentrer dans un cône de décantation dans la partie inférieure. Un système de re-circulation aspire les boues et les envoie vers le décanteur primaire, cela favorise également la dénitrification.

Grâce à une chambre de prélèvement intégrée, l’eau usée traitée peut être contrôlée puis l’eau clarifiée peut à nouveau être déversée dans l’environnement.

Aspect écologique : Grâce à une haute efficacité de traitement, l’azote, le phosphore et les polluants microbiologiques sont éliminés. L’eau ainsi traitée peut tout à fait être réutilisée pour l’arrosage des espaces verts ou le nettoyage de la chaussée, ce qui est complètement impossible avec une fosse septique.

Impact écologique réduit : Ce type de procédé est écologique dans la mesure où il n’utilise aucun produit chimique pour traiter les eaux usées. Le traitement individuel des eaux usées permet également de réduire les eaux rejetées en station d’épuration.

Impact économique minime : La consommation électrique du boîtier de contrôle et de programmation est très faible puisque il n’envoie que des ordres de mise en route et d’arrêt d’injection d’air lors des différentes phases de traitement.

Encombrement au sol faible : L’emprise au sol de ce type de système est particulièrement réduite et ne nécessite pas de dispositions topographiques particulières.

Maintenance minime : Ce type d’installation nécessite une fréquence de vidange des boues moins élevée que pour une fosse septique traditionnelle. Cette fréquence varie bien sûr en fonction du nombre d’habitants. De plus, ce système ne nécessite pas de système de ventilation secondaire car ne dégage pas d’odeur.

Longévité : Un tel système de micro épuration a une durée de vie supérieure ou égale à 25 ans, cela est dû entre autre à l’absence de pièce mécanique en mouvement, donc l’usure du système est très lente.

Valeur ajoutée à la propriété : Solution épuratoire pérenne et sans odeur.

Besoin d’un apport régulier : Ce type de traitement fait appel à un processus naturel d’épuration des eaux grâce aux bactéries existantes dans l’eau qui ont un besoin constant en « nourriture ». Après une absence prolongée de plus d’un mois par exemple, les bactéries ont besoin d’être réactivées pour qu’elles reprennent leur processus de digestion, leur développement et donc le traitement des eaux usées.

 - REGLEMENTATION

En juin 2005, le Comité Européen de Normalisation a adopté une norme définissant les modalités de la certification CE pour les stations d'épuration d'eaux usées domestiques jusqu'à 50 habitants. Cette norme a été transposée en droit national par les Etats membres de l'Union européenne. Depuis le 1er juillet 2008, toutes les stations d'épuration de moins de 50 Equivalent Habitant (EH) commercialisées sur le territoire de l'Union européenne doivent être certifiés CE.

Les stations d'épurations Oxyfix d'Eloy Water sont certifiées CE.